Assurance LAMal Frontalier 2024: Helsana reste la moins chère

Les tarifs de la LAMal Résident et de la LAMal Frontalier

Dernière mise à jour : 26.09.2023 avec les primes de 2024

Les nouvelles primes 2024 sont publiées ! Conformément aux prévisions, les primes des caisses maladies augmenteront de 8.7 % pour les résidents.

Plus étonnant, les primes LAMal frontalier suivent le mouvement. Une hausse de +16.6% vient accélérer l’augmentation de +6.3% que les frontaliers ont connus en 2023.

Malgré la hausse, il n’y a pas de changement dans le classement des caisses d’assurance maladie. Helsana reste l’assureur le moins cher pour les primes frontalier.

Les primes d’assurance-maladie des frontaliers, restent bien plus basses que les primes maladies pour résident. Comment est-ce possible ?

 

La hausse des primes LAMal frontalier – changement de tendance

On s’était presque habitué à voir les primes LAMal frontalier baisser. Prenons l’exemple d’Helsana puisqu’il s’agit de l’assureur le plus compétitif du marché pour les frontaliers.

Depuis 2012, la tendance était systématiquement bénéfique pour les frontaliers. Pendant 5 ans les prix sont restés stables, puis durant 4 ans les prix n’ont cessé de baisser.

En 2024, la prime LAMal frontalier d’Helsana pour un adulte (sans couverture accident) passe de 162.80 CHF à 189.80 CHF. Helsana reste cependant la caisse la moins chère.


Source : https://www.priminfo.admin.ch/downloads/gesamtbericht_eu.pdf

 

L’éternelle discussion – LAMal ou CMU ?

Dès le mois d’octobre, les discussions avec les collègues de travail tourneront à coup sûr autour des nouvelles primes et des choix d’assurance maladie.

  • Les résidents se rappelleront encore le discours d’Alain Berset. Ils calculent déjà leurs nouvelles primes 2024 en incluant les +8.7% de hausse. Ils pourront se rassurer : les frontaliers se trouvent dans le même bateau. Les primes frontalier prennent aussi l’ascenseur.
  • Les travailleurs frontaliers seront certainement chamboulés par ce changement de tendance. Habitués à voir leurs primes baisser chaque année, ils verront cette fois-ci augmenter leur budget d’assurance. Pour autant, les primes du frontalier restent bien moins chères que les primes pour résidents.
  • Certains affiliés à la CMU entendront ces discussions avec un certain détachement. Jusqu’au jour où leur augmentation de salaire les feront changer d’avis… en effet, le prix de la CMU dépend du salaire.

 

Pourquoi la hausse des primes 2024 LAMal résident est-elle si importante ?

Au-delà des tendances de fond comme le vieillissement de la population, l’amélioration des technologies et l’impopularité des médicaments génériques, l’augmentation des primes LAMal 2024 des résidents est due à deux raisons principales.

L’augmentation du nombre de prestations

Durant les 2 ans de pandémies, les opérations qualifiées de non-prioritaires ont été déprogrammées. Maintenant que les restrictions sanitaires sont levées, il y a un effet de rattrapage qui contribue à augmenter les primes 2023.

L’augmentation est aussi due aux prestations médicales liées aux conséquences du COVID. Que ce soit les cas de Covid long ou encore les consultations psychiatriques liées aux stress des confinements passés.

La reconstitution des réserves

Fin 2021, la décision de réduire les réserves des caisses d’assurance a permis la diminution des primes maladies de 2022. Pour 2023 et 2024, les caisses maladies doivent maintenant renflouer leurs réserves.

Ces dernières sont utilisées en cas de problème majeur. Elles sont également placées sur les marchés financiers. Avec la guerre en Ukraine, les marchés financiers n’ont pas été très performants. Moins d’actif sur un marché frileux – pas étonnant que les résultats ne soient pas glorieux. Les règles politiques qui encadrent ces réserves sont un sujet dont on entendra certainement parler ces prochaines années.

Pourquoi les primes 2024 LAMal frontalier augmentent?

Pour la première fois depuis une décennie, les primes LAMal frontalier augmentent.

Évolution primes frontalier
Évolution primes LAMal frontalier 2017-2023

La tendance à la baisse des primes frontalier vient principalement du fait que les coûts en France sont plus bas qu’en Suisse et que la population frontalière est jeune et active. Or, la hausse des coûts due à la pandémie a affecté sans distinction les résidents et les frontaliers.

On peut également se demander si cette hausse n’a pas un aspect politique. Alors que l’augmentation de +8.7%  des primes maladie fait grogner les résidents en Suisse, l’annonce d’une baisse des primes frontalières aurait pu provoquer davantage de tensions.

 

Commentaires

  1. Avec un cours du CHF qui est passé de 1.08 à 0.955, l’augmentation est déjà là.

  2. Effectivement @Alain74 , l’augmentation du cours du CHF / Eur est vue par la CPAM comme une augmentation de salaire => augmentation de la cotisation CMU.
    Je n’y avais pas pensé, merci pour votre éclairage

  3. Tout à fait, pour ceux qui sont à la CMU est qui paye en fonction du revenu fiscal de référence qui augmente. Ils ont presque 10%.

  4. 12% pour être plus précis :stuck_out_tongue_winking_eye:

  5. Avatar for mr341 mr341 says:

    salut jean
    la CMU est calculée sur le salaire et non pas sur le RFR pour info

  6. Salut MR341
    ah non ! c’est justement là le problème les 8% de CMU pour les frontaliers sont basés sur le RFR.

  7. Tu as tort, tu vas donc te laver la bouche au savon de Marseille ! :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Participez à la discussion sur forum.welcome-suisse.ch

10 more replies

Participants

Avatar for Alain74 Avatar for Olivier Avatar for Tom.Boltshauser Avatar for mr341 Avatar for Jean_68