Contes et légendes suisses pour fêter Halloween

Halloween - contes et légendes suissesHalloween - une occasion pour sortir en famille et découvrir les légendes suisses

Quelle meilleure occasion que Halloween pour se conter des histoires ? Si bonbons et déguisements sont des incontournables de cet événement, les contes et légendes en sont constitutifs. Fêter Halloween en Suisse permet de découvrir le folklore national tout en profitant d’une sortie en famille.

Bien entendu, le personnage irlandais de Jack-o’-lantern en est devenu l’emblème le plus iconique. Il hante les rues chaque nuit d’Halloween, sa lanterne en forme de citrouille éclairant nos célébrations. Or, si beaucoup l’ont oublié, Halloween puise ses origines dans des légendes telles que celles de Jack.

À l’approche de cette célèbre fête païenne, nous vous proposons de découvrir certaines créatures qui peuplent la Suisse. Qui sait, peut-être se réveilleront-elles pour cette nuit si spéciale…

Sommaire :

 

La vouivre de Saint-Ursanne

C’est un dragon, ou peut-être un serpent ailé. Quoi qu’il en soit, la vouivre de Saint-Ursanne dans le Jura a longtemps terrifié les habitants de sa cité. Immense, aux ailes menaçantes et à la tête de serpent, le reptile se nourrit de tout ce que ses serres peuvent capturer. On dit aussi qu’il garde jalousement un trésor.

Un diamant que le monstre porte entre les deux yeux et qu’il dépose sur une pierre plate avant de se baigner dans les eaux glacées du lac. Chaque paysan et villageois rêvait de s’en emparer puis de tuer la vouivre, bête terrible qui s’en prenait à leurs troupeaux.

Aujourd’hui, vous pouvez toujours visiter la cité médiévale de Saint-Ursanne et son château dans lequel la vouivre se terrait. Un chemin de randonnée a d’ailleurs été défini afin de marcher sur les traces du monstre.
 

Les fées

Les fées ont longtemps fait partie du paysage suisse. Ces petites créatures ailées se regroupent souvent autour des lacs et des points d’eau pour profiter de la nature environnante.

Malheureusement, les fées sont des êtres particulièrement sensibles aux dommages que subit leur milieu naturel. Affaiblies par l’impact des hommes sur la nature, les fées ont été contraintes de trouver refuge dans des lieux protégés.

Les fées de la vallée de Joux se sont donc abritées dans les eaux de son lac, ce qui lui donnerait ses reflets si brillants. Les autres ont pu s’exiler dans des grottes, c’est notamment le cas des fées de Saint-Maurice.

Un endroit que vous pouvez visiter et où vous pourrez peut-être croiser quelques-unes de ces créatures. L’eau de cette grotte est d’ailleurs réputée pour ses vertus magiques, vous pourrez en profiter après un demi-kilomètre de randonnée.
 

Le dragon du lac Noir

C’est un autre monstre impressionnant qui se cache dans les montagnes de Fribourg. Immense dragon de couleur noire, il veille sur les hauteurs qui l’ont vu naître et prend garde à ce que les hommes ne les endommagent pas.

Ce dragon est né de la colère de la nature face aux actions de chasseurs qui tuent sans scrupule les animaux de la région. Une colère qui serait aussi à l’origine de la création du lac Noir, formé par une averse aussi sombre que les ailes du monstre.

Aujourd’hui, vous pouvez toujours vous rendre dans les préalpes fribourgeoises pour attester vous-même de la présence de cette créature. Un sentier découverte longe les berges du lac. Si le dragon a aujourd’hui disparu, vous pourrez admirer sa reproduction en métal.

Le sentier des sorcières regorge de nombreuses autres légendes qui vous seront expliquées tout au long de votre parcours. De quoi vous plonger dans un monde fantastique l’espace de quelques heures.

Le sentier de la sorcière
Source : https://www.fribourgregion.ch/
 

Les sorcière de Belalp

Une autre histoire singulière est celle de la sorcière de Belalp. Auparavant jeune femme tout à fait banale, elle aurait cédé aux tentations de la magie noire. Devenue sorcière, elle se transformait en corbeau pour retrouver son amant.

Après avoir sévi de nombreuses années sur les montagnes de Belalp, la sorcière valaisanne a connu une fin pour le moins brutale. Brûlée vive par les villageois pour sorcellerie, sa légende a laissé quelques traces sur la région.

En effet, depuis quarante ans, un événement spécial est organisé en son honneur. Pendant une semaine de janvier, la station de ski de Belalp propose plusieurs ateliers en l’hommage de cette sorcière disparue. À la fin de la semaine, une descente de ski déguisée est proposée aux vacanciers.
 

Tschäggättä

Si vous avez peut-être déjà aperçu ces grandes silhouettes effrayantes, elles apparaissent surtout dans la vallée du Lötschental. À l’occasion du carnaval, les habitants revêtent d’effrayants masques et costumes traditionnels.

Si l’origine de cette coutume valaisanne reste floue, il est probable que les Tschäggättä aient été créés pour faire fuir les mauvais esprits. Si vous souhaitez communiquer avec eux, partez du principe qu’ils ne comprendront que les grognements…

Le carnaval a lieu du 3 février jusqu’au 21, et vous pouvez bien évidemment y participer. Les masques sont fabriqués à la main par les habitants et il est possible de participer à des ateliers pour créer le sien.
 

Le basilic de Bâle

La ville de Bâle est l’une des villes les plus peuplées de Suisse. Si elle est bien connue pour ses nombreux musées et son université, savez-vous qu’un basilic s’y cachait ?

Cet immense reptile à la tête de coq était très populaire au Moyen-Âge et peut être retrouvé partout dans la ville de Bâle. Il est sculpté, peint et figure sur ses armoiries. La légende veut qu’un basilic ait été trouvé lors de la construction de la ville, bien qu’il est possible qu’il y ait d’autres raisons à son omniprésence.

En effet, un marchand ambulant aurait également présenté un basilic empaillé pendant le Concile de Bâle au quinzième siècle. D’autres sources partent du principe qu’un basilic vivait dans une grotte sur laquelle l’une des plus grandes fontaines de Bâle aurait été construite.

Quoi qu’il en soit, il vous est possible de visiter l’agréable ville de Bâle et d’en profiter pour chercher ce basilic en ses paysages. Vous verrez que vous ne tarderez pas à le trouver !
 

Quelques idées de sortie pour Halloween

Après toutes ces étonnantes histoires, quoi de mieux que de passer une bonne soirée d’Halloween ? Nous vous proposons ici quelques activités pour l’occasion.

Si vous êtes gourmands, une traditionnelle chasse aux bonbons est proposée à Genève le 31 octobre et 6 novembre. Une activité qui peut être faite en famille et qui promet de nombreuses surprises pour les enfants.

Vous n’aimez pas les bonbons ? Alors peut-être apprécierez vous une séance de réalité virtuelle. Virtual Room à Genève propose justement une partie où vous pourrez incarner un zombie, terrifier vos amis et être terrifié.

Dans le canton du Valais, le Swiss Vapeur Parc propose un train fantôme pour Halloween jusqu’au 31 octobre. Le parc restera ouvert plus longtemps pour cette occasion et l’activité convient aussi bien aux plus grands qu’aux plus jeunes.

À Monthey, de nombreuses activités sont proposées les nuits du 28 et 29 octobre. Château hanté, jardin maudit et visites mystiques sont au programme pour les adultes et adolescents. Pour les enfants, des ateliers de maquillage et de contes horrifiques sont organisés par les commerçants dans l’après-midi.

À Lausanne, la fête de la courge donnera lieu à une après-midi festive le 30 octobre. Des ateliers thématiques et un train fantôme vous permettront de célébrer Halloween comme il se doit.

Pour terminer, quoi de mieux qu’un château hanté ? Celui de Prangins dans le canton de Vaud organise le 30 octobre des visites guidées sur le thème des sorcières. Des lectures de contes sont faites dans l’après-midi et les visites guidées ont lieu toutes les trente minutes, entre 14h et 17h.

Maintenant que vous êtes prêt, on ne peut que vous souhaiter de vous amuser et de passer un bon week-end d’Halloween.
 

Notre Dossier : Activités culturelles et sportives

Commentaires

  1. Halloween est une fête américaine. Cependant, elle puise ses sources culturelles dans le folklore européen. Nous venons de publier un article « Contes et légendes suisses pour fêter Halloween » afin d’explorer ces mythes et proposer de belles activités à faire en famille.

    Bonne lecture !

Participez à la discussion sur forum.welcome-suisse.ch

Participants